Diététique et nutrition

Diabète au Maroc : la lutte contre ce fléau

Selon un récent rapport intitulé « Nature du Moyen Orient », le Maroc serait devenu un foyer du diabète du type 2 touchant environ 1,5 million de personnes, il est classé en quatrième position après l’Égypte (7,5 millions), l’Arabie Saoudite (3,7 millions) et l’Algérie (1,6 million). La prévalence du diabète au Maroc est une des plus élevées dans le monde, elle correspond à 10% de la population adulte.

Le diabète du type 2 est consécutif au surpoids et à l’obésité. Chez un sujet jeune, la prise de poids continuel constitue un facteur de risque de développer le diabète du type 2 à l’âge adulte. Par ailleurs, il y a aussi le risque lié à la durée de manifestation de l’obésité, si cette période a été longue, alors le risque de développer le diabète du type 2 est augmenté.

Troubles de l’alimentation: regardons les choses en face

Les troubles de l’alimentation renvoient à des habitudes alimentaires décalées, une détresse grave et des préoccupations absurdes sur son poids et sa silhouette. Ces troubles impliquent soit des comportements alimentaires extrêmes : manger énormément ou ne rien manger. Il s’agit en l’occurrence de la boulimie et de l’anorexie ou encore de l’hyperphagie. Ces troubles touchent les hommes et les femmes.

Les troubles alimentaires apparaissent à l’adolescence ou le début de l’âge adulte. Il s’agit de maladies au sens médical réagissant bien à un plan thérapeutique adapté. Si aucun traitement n’est opposé à ces troubles, les conséquences peuvent être catastrophiques allants jusqu’au décès.

L’ESSS en conformité totale avec la déclaration de Bologne

La déclaration de Bologne est considérée comme la réforme la plus importante dans l’histoire de l’enseignement supérieur européen. Elle vise à développer et implanter des systèmes d’enseignement supérieur cohérents, compatibles et semblables aux systèmes existants en Europe. sciences de la santé. Quarante-six pays ont signé la déclaration en 1999 et se sont engagés à établir dès octobre 2010 une mise à niveau de leur système éducatif conformément au cadre européen de qualifications et de programmes d’études. orthophonie.

A la tête de la majorité des établissements d’enseignement supérieur européens, l’ESSS a effectué une transformation complète de son programme des sciences de la santé conformément à la déclaration de Bologne. Les bacheliers sont admis au programme de licence et suivent un cursus théorique et clinique comprenant 180 crédits ECTS. Les licenciés en sciences de la santé auront l’opportunité de poursuivre leurs études et de choisir une spécialisation grâce au programme du Master qui équivaut 120 crédits ECTS. orthophonie.

L’obésité au Maroc est un problème très préoccupant

Le 21ème siècle fait certes face à de nombreux défis de santé, mais c’est l’obésité qui est la préoccupation principale de ce siècle. Déjà dans les années 1970, pas moins de 500 millions de personnes présentaient une surcharge pondérale ou étaient carrément obèses. Depuis, ce sont 2,5 milliards de personnes qui sont en excès de poids et dans 10 ans ce sera une personne sur deux qui souffrira de l’obésité si rien n’est fait.

Qui dit surpoids dit accumulation de graisse ou surcharge anormale pouvant détériorer la santé d’une personne. Ordinairement, on utilise l’IMC pour estimer la corpulence d’une personne. Cet indice se calcule selon deux paramètres : le poids et la taille (le poids en kg est divisé par la taille en mètre carré). Quand l’indice est de 25, on parle de surpoids, dès qu’il frôle les 30 et plus c’est de l’obésité qu’il s’agit selon l’OMS.

10 bonnes raisons de consulter un diététicien

1. Si vous souffrez de diabète ou de problèmes cardiovasculaires ou encore d’hypertension artérielle, le diététicien va compléter le travail médical par la mise en place d’un régime alimentaire sain ayant deux avantages goût et nutrition. consulter un diététicien

2. Si vous devez subir une opération à l’estomac qui vous obligera de vous alimenter avec de petits morceaux le diététicien va planifier pour vous un programme alimentaire personnalisé répondant à vos besoins nutritionnels. Consulter un diététicien

3. Si vous souffrez des problèmes digestifs, le diététicien vous montrera comment ajuster vos programmes alimentaires avec des préparations sans fritures, ni caféine ni carbone.

4. Vous allaitez votre bébé et vous souhaitez un soutien et des conseils que vous pouvez trouver auprès d’un diététicien qui vous concoctera des régimes riches en fer, en vitamine D et B adaptés à votre besoin et à votre bébé.

Selon la recherche, les sodas tuent

Consommer des boissons gazeuses est contre indiqué. De nombreuses études ont démontré les effets néfastes du soda vu l’épidémie du diabète au Maroc. Le constat est encore plus alarmant : les sodas sont sucrés et écourtent la longévité car ils réduisent les télomères qui sont les extrémités protégeant l’ADN, ils permettent aux chromosomes de rester intacts. Or boire un demi-litre de soda entraine les mêmes effets que l’habitude de fumer, il favorise le vieillissement de 4,6 ans.

L’obésité : le sucre est un ingrédient calorifique qui se transforme en graisse. les fillettes de 12 ans habituées à consommer des boissons gazeuses sont plus susceptibles de développer une obésité. Un soda consommé par jour augmente le risque d’obésité de 150%. Une canette ou une bouteille de boissons gazeuses fait courir un risque de surpoids de 41%. c’est le sirop de maïs à haute teneur en fructose, qui est utilisé dans la plupart des boissons gazeuses auquel revient la responsabilité de la prise de poids.

En quoi la restauration rapide est néfaste pour la sante ?

Les gens sont attirés par les fast-foods comme les abeilles par le miel. Ce type de restovite se multiplie à grande vitesse, leur réussite tient à l’appétence des repas servis car ils sont améliorés avec des exhausteurs de goût. Restauration rapide.

La santé est la première préoccupation chez tout un chacun. Avant, les gens vivaient plus de 100 ans, mais on se rend compte de nos jours que c’est loin d’être le cas. Le restovite a contribué non plus à nourrir mais à engraisser les individus. La production d’aliments destinés aux restovites contient beaucoup de matières grasses. Ces repas ont l’avantage d’être prêts à être consommés mais en vérité ils dégradent rapidement la santé.

Le marketing de junk food ciblant les enfants

Les publicités promouvant des produits alimentaires délétères pour la santé dominent le champ visuel, elles ont dans leurs viseurs principalement les enfants et les ados. La télévision est le premier support de ces publicités, les téléphones mobiles en sont inondés, surtout sur les réseaux que les jeunes affectionnent beaucoup.

On ne compte plus les offres de restaurant rapide qui passent sur Facebook, YouTube, twitter et les sites web consacrés aux enfants. Des applications mobiles de fast-food ont été développées celles-ci attirent le chaland avec des offres spéciales et des jeux « advergame », elles soutiennent la marque en visualisant ses produits en continu.

10 choses connues concernant l’obésité

La nutrition et l’ostéoporose sont étroitement liées. Un mode alimentaire négligé ne contenant pas de nutriments bénéfiques contribue à exposer à un risque élevé d’ostéoporose. Pour vaincre cette pathologie, il y a des nutriments à avoir et à consommer. Le calcium et la vitamine D constituent les nutriments essentiels pour lutter contre l’ostéoporose. Le calcium est défini comme l’élément-clé de la santé des os, la vitamine D joue un rôle vital pour les os, elle ouvre la voie au calcium pour être absorbé par les os.

Les aliments constituent une nutrition riche et complète. Le lait, le yogourt, le fromage et les autres produits laitiers, en plus de contenir des taux importants de calcium, apportent des suppléments nutritionnels essentiels pour la santé des os, comme le phosphore et de protéines. Les personnes manifestant une intolérance aux produits laitiers, au lactose peuvent se tourner vers d’autres sources alimentaires apportant le calcium.

Nutrition et ostéoporose

L’obésité est un problème sérieux au Maroc : Près de la moitié de la population marocaine est en surpoids ou obèses. Soit environ 16 millions de personnes, ce qui est déjà trop. Les femmes sont plus fortes que les hommes : 61% des femmes et 52%s des hommes accusent un surpoids et 28% des femmes et 16%s des hommes sont obèses au Maroc.

Les personnes de milieu aisé sont de plus forte corpulence que les personnes de condition pauvres : Contrairement aux pays développés, le surpoids des personnes de condition socio économiquement privilégiée est plus élevé cependant il n’est pas dit que les autres milieux sont préservés de ce problème.

Publication de recherche une condition du diplôme

Les dispositions récentes de l’Ecole Supérieure des Sciences de la Santé exigent de toute étudiante d’effectuer des publications dans les journaux académiques, à raisons de quelques articles chaque semestre. Plus précisément, conformément à cette condition qui sera en vigueur en octobre 2016, les étudiantes en licence seront tenues de présenter un article par semestre alors que les étudiants en master devront en présenter deux. 

« Nous devons créer une culture de la recherche, de la curiosité scientifique et de l’écriture académique au sein de notre école », a exprimé Dr Khaled Yassin, directeur de l’ESSS. Avec ce nouveau règlement, l’école espère susciter chez les étudiantes une demande pour l’apprentissage de la méthodologie de recherche et des techniques de rédaction.